La chasse aux sulfates : Episode I

Le problème ?

Pendant de nombreuses années (depuis que j’ai une vingtaine d’années, je pense) je sortais de la douche avec la peau du visage sèche lorsque je me lavais les cheveux. Après une période de quelques mois à faire des colorations du commerce tous les mois, les choses se sont empirées jusqu’à ce que mon visage, mon dos, mes bras, etc, soient systématiquement rouges et me grattent quotidiennement. C’était devenu ingérable !

J’ai décidé de changer de shampoing pour quelque chose de plus doux. A l’époque, je me suis tournée vers les shampoings solides Lush dont j’avais entendu le plus grand bien ! Je prenais Capi vert qui est fait pour apaiser le cuir chevelu. Suite à ce changement et à l’arrêt des couleurs, j’ai senti une vraie amélioration. Malheureusement, ça n’a duré qu’un temps (2 bonnes années tout de même).

Après mon accouchement les démangeaisons, le visage rouge, etc, sont revenus de plus belle… Après de nombreuses recherches sur le net, je compris que j’étais très certainement allergique aux sulfates. Mon allergie était légère au début, mais avec l’utilisation régulière de shampoings industriels contenant des sulfates, ma sensibilité s’était accrue jusqu’à ce que cela devienne insupportable. J’ai pendant un temps supporté les shampoings Lush car ils contiennent des sulfates moins agressifs (Sodium Coco Sulfate) que les shampoings industriels (souvent du Sodium Laureth Sulfate). Car oui il existe des sulfates plus ou moins irritants. Les sulfates servent à faire mousser le shampoing et ont un fort pouvoir détergeant. Il existe heureusement d’autres solutions !

Un début de solution ?

Forte de ces révélations, je me suis focalisée sur la recherche d’un shampoing à base de glucoside (oui, comme son nom l’indique, c’est bien un dérivé du sucre donc naturel et très doux mais aussi lavant même s’il ne mousse pas autant que le shampoing industriel). Ces bases lavantes au glucoside sont difficiles à trouver. Mon pharmacien n’avait aucune idée de ce dont je parlais et après avoir épluché la composition de tous ses shampoings, il n’en avait que avec des sulfates (oui même ceux pour cuir chevelu sensible).

On m’a aiguillé vers les magasins bio, mais ça coûte vite un bras. En parlant de ma recherche sur Facebook (comme une bouteille à la mer a priori), une amie m’a parlé d’un produit acheté chez Aroma-Zone pouvant servir de shampoing. Elle m’a donc donné un peu de ce produit afin que je le teste ! Et là : le miracle (ou presque) ! J’étais beaucoup moins rouge et surtout je n’avais plus toutes les démangeaisons ! J’étais bien allergique à ces foutus sulfates ! J’ai donc commencé à acheter de la base lavante chez Aroma Zone en quantité industrielle et ça m’a changé la vie ! Non, je vous promets que je n’exagère pas !

base lavante glucoside

Maintenant cela fait plus d’un an que j’utilise ce shampoing et en plus de régler mon problème d’allergie aux sulfates dans les shampoings, j’ai aussi maintenant des cheveux beaucoup moins cassants qui poussent beaucoup plus vite et très peu fourchus !

Pour aller plus loin 

Voici 2 articles trouvés sur le net :

  • Le premier vient d’un blog (Les cheveux de Mini), vous y trouverez plein d’autres articles très intéressants pour avoir de beaux cheveux en pleine forme). L’article en question du lien parle des sulfates et autres agents lavant : Les cheveux de mini.
  • Le deuxième article vient du magazine ELLE pour vous montrer que l’on parle des sulfates bien au-delà de la sphère des blogueuses : ELLE.

Bonne lecture !

(La suite de mes aventures dans l’Episode II)

One thought to “La chasse aux sulfates : Episode I”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *