Une déco pour la chambre de bébé ?

La déco, c’est le sujet qui passionne les Français depuis quelques années. Bien sûr la chambre de bébé ne fait pas exception. Il y a plein de sites qui vendent plein de jolis meubles souvent assez chers. Sur le papier une jolie chambre c’est bien : un petit cocon rassurant et doux où bébé pourra dormir, s’éveiller et grandir. Oui, sur le papier ça m’a aussi fait rêver.

Mais dans les faits finalement bébé, il s’en fout de sa chambre. Il a surtout besoin de sentir l’amour de ses parents. Les parents eux de leur côté ont besoin d’une chambre pratique et sécurisante. Certes, toutes les jolies chambres hors de prix respectent toutes les règles de sécurité mais les meubles vendus moins chers ou ceux récupérés d’une cousine/sœur/amie sont tout aussi bien et surtout permettent d’économiser afin d’acheter tous les autres besoins engendrés par la naissance d’un bébé.

Berceau ou lit à barreau ?

Après la naissance, les berceaux sont de petits cocons parfaits pour ce petit bébé
qui vient de naître et qui a besoin d’être rassuré, mais un berceau ne servira que très peut de temps (6 mois maximum), donc, certes, c’est très mignon dans la chambre, mais niveau rentabilisation, on a vu mieux ! Pour que bébé puisse se sentir comme dans un berceau, mais en le posant dans son lit à barreaux, il est tout simplement possible d’y placer la nacelle de la poussette. Vers 2 mois, lorsque bébé est plus à l’aise avec son environnement, il suffira de le mettre directement dans son lit et d’utiliser la nacelle exclusivement pour les balades.

Pour le lit à barreaux, on trouve des modèles en toutes simplicité et avec une hauteur de couchage réglable à partir de 50€ chez IKEA (je suis une grande fan de cette grande chaîne de magasins qui propose des articles avec un bon rapport qualité-prix et une esthétique simplissime qui me convient). La hauteur de couchage réglable est finalement l’élément indispensable, le reste n’est qu’une histoire de goût. Le lit peut donc être récupéré, acheté pas cher ou coordonné au reste de la chambre, ce qui sera important, c’est d’avoir un matelas neuf et de bonne qualité ! S’il y a une dépense qu’il ne faut pas compter c’est bien celle-ci ! Sachant qu’un matelas pour lit bébé ne coûte jamais bien cher même de très bonne qualité (moins de 200€). Voici un lien avec quelques éléments de réflexion sur : comment choisir un matelas pour bébé.

Armoire, Commode, dressing ?

Pour l’armoire, inutile de prévoir le grand dressing, les affaires de bébé sont petites et ne prennent pas beaucoup de place. De mon point de vue, il est inutile d’avoir 50 ou 60 cm de profondeur qui prendront de l’espace au sol qui plus tard sera de l’espace de jeu perdu. Une armoire de faible profondeur (35 à 40 cm) sera bien suffisante, mais il ne faudra pas oublier de fixer le haut de celle-ci dans le mur afin qu’elle ne bascule pas le jour où bébé s’y accrochera pour se mettre debout. Là encore, l’armoire peut être récupéré, acheté pas cher ou coordonné au reste de la chambre, c’est juste une histoire de goût et de budget.

Si besoin ou si envie, une petite commode peut aussi être pratique (surtout si elle sert de table à langer !)

Comment choisir sa table à langer ?

Il existe principalement 2 sortes de tables à langer : soit le système commode avec plan à langer soit les tables à langer sur structure. Je trouve une commode plus sécurisante car plus robuste. Il est également pratique d’avoir les affaires à portée de main et non d’avoir à fouiller dessous pour trouver le liniment, le coton, les couches ou autres, mais là c’est à nouveau une histoire de goût ! Attention, car si la table à langer est sur une structure dans la chambre de bébé, quand celui-ci va commencer à se mettre debout et à marcher, il y a de fortes chances qu’il vide le plateau inférieur de tout ce qu’il contient alors qu’il n’a pas accès à des affaires posées sur ou rangées dans la commode servant de table à langer.

Un petit détail a, je trouve, son importance : la hauteur de la table à langer. Il y a une hauteur plus ou moins standard, mais lorsque l’on est petite (c’est mon cas) ou à l’inverse très grande, une table à langer de hauteur standard peut être peu confortable il faudra voir à l’adapter. Pour les plus grandes, je ne connais pas d’astuces puisque je ne suis pas confrontée au problème (c’est moche, mais je ne vais pas écrire une info bidon que je n’ai pas testée, par contre, grandes ou petites, n’hésitez pas à partager vos astuces en commentaires). Pour les plus petites voici ce que j’ai fait : j’ai récupéré une commode avec plan à langer et j’ai enlevé les pieds qui m’ont permis de réduire la hauteur de 7 ou 8 cm. Tout simplement !

La chambre évolutive : une vraie bonne idée ?

Avant de conclure sur la chambre de bébé, je voudrais aborder un dernier aspect : les chambres dites évolutives.  Toujours avec la même réfection au premier abord : elle semble très bien. Voici tout de même quelques éléments de réflexion complémentaires. Souvent la commode/plan à langer est dans le prolongement du lit à barreaux et quand bébé grandi, on change le matelas, on place la commode à coté et voici un lit simple de 190 ou 200cm. La première réflexion est souvent : c’est génial ! Certes, je mets le prix dans la chambre, mais il la gardera jusqu’à ses 16 ans. Vous y croyez vraiment ? Moi non. Vous vous en lasserez bien trop vite et aurez envie tôt ou tard (genre la rentrée au primaire) d’offrir un nouveau cocon (adapté à ses goûts) à votre petit ange. Il y a également de grandes chances que si vous n’êtes pas vous-même les premiers exaspérés par cette chambre, ce soit votre enfant qui vous pousse à changer la déco plus tôt que prévu ! Vous l’aurez bien compris, chez moi on n’est pas très emballé par les chambres évolutives…

IMG_2051

Quoi qu’il en soit, on peut avoir une chambre de bébé avec tout le nécessaire et sans se ruiner. Si les meubles sont dépareillés votre bébé ne verra sincèrement pas la différence et peut être qu’économiser sur cet aspect permettra d’acheter d’autres choses : un mobile coloré pour son éveil, une guirlande aux couleurs douces pour le côté cocon ou quelques stickers pour égailler des meubles un peu trop simples et faire travailler l’imaginaire des tout-petits. Ce sont aussi ces petits détails pas forcément très chers, voire fait maison qui auront de l’importance plus que la provenance du mobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *